ROLLIN Monique

Née le 23 avril 1912 à Saint-Claude (Guadeloupe), résistante.

Contactés par Charlotte Nadel en 1942, Monique Rollin et son époux Michel Bernstein, libraire à Paris, ont travailler pour la Centrale des faux papiers de Défense de la France. Ils ont fabriqué plus de plus de 12 000 faux tampons et jeux complets. Ce travail était réalisé au 28 rue Mazarine à Paris (6e arr.).
En mars 1944, les époux Bernstein et Rolli rejoignirent le maquis en Seine-et-Oise. Monique Rollin assura le secrétariat du poste de commandement. Lorsque la zone fut reprise par les Allemands le 19 juin 1944, Monique Rollin réussit à rester sur place et fit du renseignement.
Elle a été décorée de la médaille de la résistance en 1946. Elle a été proposée pour la croix de guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240773, notice ROLLIN Monique, version mise en ligne le 5 juin 2021, dernière modification le 5 juin 2021.

SOURCES : AN 72AJ/50 dossier n°5. - SHD 16 P 518734. – Olivier Wieviorka. Une certaine idée de la résistance : Défense de la France, 1940-1949. Le Seuil, 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément