HACHETTE Marcel, Raymond

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 23 juin 1906 à Paris (Xe arr.), mort le 9 août 1990 à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), clicheur, chauffeur de taxi, syndicaliste (CGTU, CGT), communiste.

Fils d’un typographe, Marcel Hachette commença son apprentissage au Petit Echo de la Mode vers 1912. Faute de place, il dut renoncer à une formation de typographe et choisit finalement la clicherie.
En 1920, Hachette se syndiqua à la FFTL puis en 1922 à la CGTU. En 1935, il adhéra au PCF.
Après-guerre, il travailla en particulier chez Desfossés. En raison de la crise économique, il quitta le métier pour devenir chauffeur de taxi de 1929 à 1935, tout en continuant à militer à la CGTU. Il retrouva du travail à Paris-Soir, dont il fut renvoyé en 1938, puis à l’Œuvre.
Il fut prisonnier de guerre en Allemagne de 1940 à 1945.
Après 1945, Marcel Hachette fut délégué aux congrès de la FFTL en 1949, 1952 et 1955.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240828, notice HACHETTE Marcel, Raymond par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 7 juin 2021, dernière modification le 7 juin 2021.

Par Marie-Cécile Bouju

SOURCE : A la Santé des confrères : chronique dénuée de neutralité d’un demi-siècle de syndicalisme dans la Presse. Paris : A compte d’auteur, 1992.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément