BONNOT Pierre Henri Amédée

Par Daniel Grason

Né le 17 octobre 1911 à Gentilly (Seine, Val-de-Marne), mort le 23 octobre 1990 à Champs (Seine-et-Marne) ; plombier ; communiste ; déporté.

Fils de Lazare, vingt-huit ans, maçon et de Charlotte Adrienne Rocard, vingt-cinq ans, journalière, Pierre Bonnot épousa le 7 juillet 1934 Hortense Lara, le couple eut deux enfants. Il adhéra au Parti communiste avant la guerre, était membre de la cellule Pierre Semard.
Il fut interpellé le 13 juillet 1941 à Draveil pour distribution de tracts, condamné à un an de prison par un tribunal allemand, il s’évada le 15 juin 1942 du camp de Beaujeu en Haute-Saône.
Séparé de son épouse, il vivait à l’hôtel au 82 rue Clisson à Paris (XIIIe arr.). Il fut repéré et identifié lors de filatures d’inspecteurs des Renseignements généraux. Le 4 septembre 1942 à 14 heures 15 il rencontra Guilbert à l’arrêt de l’autobus rue Charles Infroit à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Le même jour à 20 heures 15, il conversait avec Guilbert, Route Stratégique à Arcueil (Seine, Val-de-Marne).
Le 12 septembre à 7 heures 30, il rencontra avec Guilbert à la gare de Gentilly (Seine, Val-de-Marne). À 8 heures, il conversait avec Gilardet sur le boulevard Jourdan à Paris (XIIIe arr.). À 8 heures 45, il rencontrait Ben Hamiche à proximité des usines Gnome et Rhône dans le XIIIe arrondissement.
À 18 heures 40, le 16 septembre il s’entretenait avec Leroy boulevard National à Ivry-sur-Seine. Le 18 septembre à 17 heures il était avec Ben Hamiche avenue de la République à Thiais. Le même jour à 18 heures 50, il parlait avec Louis Hippolyte et Ben Hamiche à l’arrêt d’autobus rue Barbès à Ivry.
Le 26 septembre à 9 heures 45, il s’entretenait avec Gilardet à l’angle de la rue Tolbiac et de l’avenue du Parc Montsouris. Le 29 septembre à 14 heures 30 dans l’autobus de la ligne 125, il s’entretenait à nouveau avec Gilardet, tous les deux descendaient rue Paul-Vaillant-Couturier à Ivry-sur-Seine.
À 15 heures 30, le 6 octobre il était avec Gilardet dans le café de la rue Rouget-de-Isle à Choisy-le-Roi. Le 8 octobre à 9 heures 30, il parlait avec Gilardet à la station de métro Corvisart dans le XIIIe arrondissement. Identifié par des inspecteurs des Brigades spéciales, le 15 octobre 1942, il était interpellé par trois inspecteurs. Les policiers saisissaient sur lui un papier sur lequel figurait deux rendez-vous, et d’un engagement de location au nom de Rocary. Cette location concernait une chambre qu’il avait louée le 1er octobre 1942 au 24 rue Vandrezanne à Paris (XIIIe arr.). Vérification faite, les policiers concluaient qu’il n’avait jamais habité les lieux.
Emprisonné, le 15 mai 1943 il comparaissait en compagnie des autres militants impliqués dans la même affaire devant la Section spéciale de la Cour d’Appel de Paris. Pierre Bonnot a été condamné à deux ans de prison et 1 200 francs d’amende.
Emprisonné, le 22 mars 1944, il était dans le convoi de 1218 hommes à destination de Mauthausen (Autriche), ils arrivèrent le 25 mars à destination. Matricule 59609 le parcours concentrationnaire de Pierre Bonnot a été probablement très éprouvant. Il fut successivement envoyé à Auschwitz (Pologne), puis en prison, ensuite à Sachenhausen, et au camp de Mauthausen en Autriche, enfin au kommando de travail de Floridsdorf qui fut créé le 14 juillet 1944. Les déportés travaillaient pour la firme aéronautique Heinkel. Plus de la moitié des déportés de ce convoi moururent.
Pierre Bonnot survécut aux épreuves, il rentra de déportation. Il épousa en secondes noces Georgette Louise le 20 avril 1949 à Paris XIIIe arrondissement. Il mourut le 23 octobre 1990 à l’âge de 79 ans à Champs-sur-Marne arrondissement de Meaux en Seine-et-Marne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240836, notice BONNOT Pierre Henri Amédée par Daniel Grason, version mise en ligne le 7 juin 2021, dernière modification le 7 juin 2021.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. GB 68, BA 2056. – État civil AD du Val-de-Marne acte n° 174. – Bureau Résistance (pas de dossier).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément