Explorer le maitron

JOUQUOT Étienne, Lucien

Né le 18 novembre 1921 à Soudeilles (Corrèze), abattu le 20 juin 1944 à Argentat, auj. Argentat-sur-Dordogne (Corrèze) ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Étienne Jouquot, maquisard, caporal dans les rangs de l’AS, fut blessé puis achevé par les Allemands le 20 juin 1944 à Argentat.

La consultation de son dossier au SHD permettra de connaître les circonstances précises de sa mort.

Il obtint la mention Mort pour la France et fut homologué résistant (RIF). Son nom est inscrit sur le monument aux Morts de sa commune natale et sur une plaque commémorative apposée à Argentat Place Gambetta, sur la façade du Crédit Agricole.

Par Dominique Tantin

Stèle commémorative à Argentat-sur-Corrèze
Stèle commémorative à Argentat-sur-Corrèze
Crédit : MémorialGenWeb
Version imprimable