CHAUSSADE Paul, Louis

Par Michel Thébault

Né le 8 août 1900 à Paris XVIIIe arr. (Seine), mort en action à Oissery (Seine-et-Oise, aujourd’hui Seine-et-Marne) ; mécanicien ; résistant, 1er Régiment Franc de Paris, groupe Charles Hildevert (SOE-F Buckmaster).

Paul Chaussade était le fils de Jean Michel, Adolphe Chaussade et de Marie Louise Laveix, marchands de vins domiciliés 134 avenue de Saint-Ouen dans le 18ème arrondissement de Paris. Il apprit le métier de mécanicien et était déjà domicilié au Raincy lors de sa conscription en 1920. Il fit son service militaire d’avril 1921 à septembre 1922 dans le 26ème Régiment d’Infanterie. Revenu travailler au Raincy, comme mécanicien, outilleur-régleur, il se maria le 7 septembre 1929 à Asnières (Seine, aujourd’hui Hauts-de-Seine) avec Paulette, Alice Lambert. Un enfant Jean naquit au Raincy en 1930. Au recensement de 1936 la famille résidait au Raincy 49 avenue Thiers. Paul Chaussade était mécanicien aux établissements Brière et son épouse était téléphoniste. Il fut rappelé pour l’armée le 12 janvier 1940 dans le 215ème Régiment Régional (équivalent des régiments territoriaux de la première guerre mondiale), régiment de réserve chargé de garder les lignes arrières.

Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit un corps franc lié au réseau Armand Spiritualist, dépendant du SOE-F Buckmaster et plus particulièrement le bataillon Hildevert, créé par Charles Hildevert, marchand de légumes au Raincy, ancien combattant et médaillé militaire de la Grande Guerre, qui recruta à partir de 1942 des résistants dont un certain nombre d’anciens combattants dans la banlieue Est de Paris, et de nombreux habitants du Raincy dont Paul Chaussade. A la mi-août le réseau Armand-Spiritualist s’organisa militairement grâce aux armes reçues et forma plusieurs compagnies, créant le 1er Régiment Franc de Paris.
Le 26 août le bataillon Hildevert, vint du Raincy réceptionner un parachutage à Oissery (Seine-et-Oise, aujourd’hui Seine-et-Marne), aux alentours de l’étang de Rougemont. Jean Richard conduisait l’un des nombreux véhicules qui transportaient le bataillon Hildevert composé de plus de 200 hommes. Mais les déplacements des résistants furent découverts par les Allemands. Ce 26 août Oissery et ses alentours furent le théâtre de violents combats, mais la disproportion des forces et des armements aboutit à un véritable massacre dans les rangs des résistants. Paul Chaussade tué au combat à Oissery fit partie des 23 résistants du Raincy tués ce 26 août et le lendemain 27 août.

Il obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur le monument aux morts du Raincy et sur la plaque commémorative du Groupe Hildevert du mémorial municipal
Il est enterré dans le carré militaire du cimetière municipal du Raincy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240898, notice CHAUSSADE Paul, Louis par Michel Thébault, version mise en ligne le 10 juin 2021, dernière modification le 10 juin 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : Arch. Dép. Seine et Seine-Saint-Denis (état civil, registre matricule, recensements) — SHD Vincennes GR 16 P 43284 et SHD Caen AVCC AC 21 P 124305 (nc) — Site internet de Gilles Primout La Libération de Paris — Mémoire des Hommes — Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément