COLIER Édouard, Raphaël

Par Louis Botella

Né le 18 juillet 1908 à Villeneuve-d’Ascq (Nord), mort le 25 novembre 1985 à Privas (Ardèche) ; ouvrier professionnel ; secrétaire de l’Union Nord de la Fédération FO des cheminots (1954-1956) ; secrétaire général de la Section technique nationale Ouvriers des grands ateliers et entretien (1954-1963).

Ouvrier professionnel aux ateliers d’Hellemmes (Nord), Édouard Colier fut, en février 1947, membre du bureau du syndicat des cheminots CGT de cette localité. Il prit une part active à la création, le 23 décembre de la même année, du syndicat FO. Il fut confirmé, le 30 janvier 1948, comme secrétaire adjoint de ce syndicat.
En mars 1950, lors du congrès de l’Union Nord, il fut élu membre suppléant du conseil national, au titre de cette union, puis en mai 1954, secrétaire de l’Union Nord et en novembre de la même année, secrétaire général de la Section technique nationale Ouvriers des grands ateliers et entretiens. Son mandat fut renouvelé en octobre 1957, mars 1960 et janvier 1963. Il fut remplacé dans cette dernière fonction, au cours de l’été 1963, par Jean Mechelaere , provenant du même syndicat.
En janvier 1957, il fut désigné par le bureau fédéral comme secrétaire régional pour la zone couvrant les secteurs de Douai (Nord), Lille (Nord), Reims (Marne) et Saint-Quentin (Aisne). Mais le 27 novembre suivant, il cessa ces fonctions pour des raisons personnelles.
Lors de la réunion du 13 février 1959 du bureau fédéral, il fut le seul opposant à une motion interne de cet organisme demandant à André Lafond, secrétaire fédéral et confédéral, à qui il fut reproché son comportement lors des événements de mai 1958 en Algérie, de démissionner.
Édouard Colier partit en retraite le 1er août 1963.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2409, notice COLIER Édouard, Raphaël par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 novembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération CGT-FO des cheminots. — Arch. syndicat FO des cheminots d’Hellemmes. — Le Rail syndicaliste, 1958-1963. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1954. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Noël Mazet. — Renseignements communiqués par Augustin Delefosse. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément