GRAND Joseph

Par Renaud Poulain-Argiolas, Sébastien Avy

Né le 20 février 1866 à Cavaillon (Vaucluse), mort le 25 juillet 1924 à Miramas-Village (aujourd’hui Miramas, Bouches-du-Rhône) ; cultivateur ; conseiller municipal socialiste puis communiste à Miramas (1912-1924).

Joseph Grand était le fils de Simon, Véran Grand, cultivateur, et de Marie Mérindol, cultivatrice. Il épousa Thérèse, Joséphine Jean, elle aussi fille de cultivateur, le 16 janvier 1892 à Cavaillon.

En 1904, il était domicilié à Miramas (Bouches-du-Rhône). Candidat lors des élections municipales du mois de mai, Joseph Grand obtint 141 voix sur 435 suffrages exprimés dans la 1ere section électorale de Miramas-Gare, le plaçant en 16e position parmi les candidats. Il ne fut pas élu.

A nouveau candidat à Miramas-Gare lors des municipales de mai 1912, il obtint au 1er tour 280 voix sur 611 suffrages exprimés, puis 177 voix sur 196 au second tour. Il était élu dans la municipalité radicale-socialiste de Marius Sauvaire, aux côtés d’Édouard Gavaudan, qui deviendra comme lui un des premiers élus communistes de la ville après le Congrès de Tours. On peut donc supposer raisonnablement que Joseph Grand fut socialiste à cette époque.

Candidat au scrutin du 30 novembre 1919 à Miramas-Gare, il obtenait 433 voix sur 477 suffrages exprimés, se plaçant en 3e position derrière Gavaudan et le maire sortant Sauvaire. Il était à nouveau élu. Lors de la première réunion du conseil, son nom fut évoqué pour les postes de premier et second adjoints mais il reçut tour à tour 7 et 3 voix, ce qui ne suffit pas à l’élire.

Membre du PCF, il démissionna de ses fonctions municipales le 16 mai 1924 avec les quatre autres élus communistes : Gavaudan, Marius Joseph, Théodore Reynaud et Jean-Côme Maniccaci. Ils manifestaient ainsi leur refus de travailler avec la municipalité Sauvaire qui les avait calomniés pendant la campagne des législatives à propos de leur attitude durant les grèves de 1920. Une nouvelle élection suivit à Miramas-Gare, au cours de laquelle Grand obtint 208 voix sur 697 suffrages exprimés. Ni lui ni aucun de ses camarades ne furent cependant réélus.

On perd sa trace par la suite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240924, notice GRAND Joseph par Renaud Poulain-Argiolas, Sébastien Avy, version mise en ligne le 11 juin 2021, dernière modification le 11 juin 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas, Sébastien Avy

SOURCES : Arch. Dép. Vaucluse, État civil de Cavaillon, Naissances, 1866, Acte n°27, 1E035. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 3M 375, 3M 395, 3M 406. — Archives de Sébastien Avy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément