PEYSSELON Joseph, Marie

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 5 avril 1905 à Rive-de-Gier (Loire), massacré le 31 juillet 1944 à Genay (alors dans l’Ain, commune rattachée au département du Rhône en 1968) ; électricien, monteur-radio ; victime civile.

Joseph Peysselon naquit en 1905 de Jean François Peysselon (1865-1934), ouvrier aux forges et journalier, et de Catherine Hélène Auda (1864-1944), ménagère.

Il se maria le 28 avril 1934 dans le 5e arrondissement de Lyon, avec Marie Antoinette Glas (1909-2004). En 1944, ils étaient domiciliés au 4 de la place du Marché dans le 5e arrondissement de Lyon.

Plusieurs tirs d’armes à feu furent entendus le 31 juillet 1944 à Genay (Ain) entre 22 et 23 heures. Le lendemain 1er août 1944, le cadavre de Joseph Peysselon fut retrouvé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240929, notice PEYSSELON Joseph, Marie par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 juin 2021, dernière modification le 13 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Arch. Dép. Rhône et Métropole, Fonds du service du Mémorial de l’oppression et de la délégation régionale du Service de recherche des crimes de guerre ennemis, 3808 W 85 (nc). —
Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 74. — Geneanet.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément