GIMBERT Théodore, Victor Armand

Par Jean-Luc Marquer

Né le 22 octobre 1904 à Saint-Étienne (Loire), grièvement blessé le 31 août 1944 à Pusignan (Isère, aujourd’hui Rhône) et mort le 1er septembre 1944 à l’hôpital de Bourgoin (aujourd’hui, Bourgoin-Jallieu, Isère) ; plombier-zingueur ; résistant FTPF, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Théodore, Victor, Armand Gimbert était le fils d’Henri, Joseph, ferblantier, et de Marie, Céline Delhorme, couturière, son épouse.
Il épousa Odette, Louise, Sophie Velay le 3 mai 1924 à Caluire-et-Cuire (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon).
En 1944, la famille habitait 4 route de Vaulx à Villeurbanne (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon). Armand Gimbert exerçait la profession de plombier-zingueur.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du Bataillon FTP-MOI. "Carmagnole".
Il participa à l’insurrection de Villeurbanne et se replia le 26 août vers l’est avec ses camarades FTP-MOI et des combattants des Milices patriotiques. À Pont-de-Chéruy (Isère), son unité fusionna avec celle des maquisards d’Aiguebelette-la-Brigoire (Savoie) commandée par Baptiste Saroglia, pour constituer le bataillon Henri Barbusse.
Le 31 août 1944, Armand Gimbert fut mortellement blessé lors du combat qui eut lieu à Pusignan (Isère, Rhône depuis 1967), entre le bataillon Henri Barbusse et une unité de plusieurs centaines de soldats allemands.
Transporté à l’hôpital de Bourgoin, (aujourd’hui, Bourgoin-Jallieu, Isère), il y décéda le 1er septembre 1944 à 1 heure.
Armand Gimbert obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts de Villeurbanne, sur le monument commémoratif au Bataillon FTP-MOI Carmagnole-Liberté, place Sublet à Vénissieux (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon) et sur la stèle F.F.I. de Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône), orthographié Ginibert.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240956, notice GIMBERT Théodore, Victor Armand par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 12 juin 2021, dernière modification le 17 juin 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 256216 (nc) ; GR 19 P 69/39. — AVCC Caen, AC 21 P 193144 (nc). — Mémorial GenWeb.— Mémoire des hommes. — Geneanet. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément