BERNARD Alexandre, Gaston, Charles alias Rattier dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 6 août 1913 à Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) ; résistant ; officier au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP) du Puy-de-Dôme.

Fils d’Anna Hélène Bernard, Alexandre Bernard épousa Odette Constancias en 1945.
Il rejoignit les FTP et intégra le camp Camp Guy-Moquet ou 103éme Bataillon FTP du Puy-de-Dôme, avec durée des services homologuées du 6 juin au 28 août 1944. Il fut membre de l’état major de la 6éme Compagnie A du 103éme Bataillon FTP, comme lieutenant de la 1ére Section et sous le nom de Rattier. Il fut à la tête de la 1106ème Compagnie qui avec les 1107e Compagnie Chassaing (Bull) et la 1108e Compagnie Boudin (Dédé) formaient le 103ème Bataillon FTP.
Il fut ensuite remplacé par Jean Laprononcière alias Bonnet.
Il a été reconnu FFI homologué adjudant.
Le 24 septembre 1944, il reçut place de Jaude à Clermont-Ferrand, la croix de guerre, en particulier pour son rôle joué dans les combats pour la libération de Thiers (Puy-de-Dôme).
Il vivait après guerre aux Martres d’Artières (Puy-de-Dôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240980, notice BERNARD Alexandre, Gaston, Charles alias Rattier dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 13 juin 2021, dernière modification le 13 juin 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, 19 P 63/6, homologation du camp Guy Moquet comme unité combattante. — SHD Vincennes GR 16 P 50835, dossier résistant d’Alexandre Bernard (nc). — Pour la France, organe des FTPF du Puy-de-Dôme, n°2, 28 septembre 1944. — Gilles Lévy, A nous Auvergne, Paris, Presses de la Cité, 1981, p. 259. — Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément