FLORET Angélique [épouse PIGNON ?]

Par Julien Chuzeville

Militante socialiste en région parisienne au début des années 1880.

En 1881, Angélique Floret était militante au sein de l’Union fédérative du centre du Parti ouvrier ; le 15 février 1881, elle prit la parole lors de son Comité fédéral. En mai 1881, elle participa au 2e congrès ouvrier régional du Centre. Le 8 novembre 1881, lors de l’Assemblée générale de l’Union fédérative du centre, elle fut élue parmi les cinq délégués au Comité national. Elle participa à plusieurs séances du Comité national du Parti ouvrier jusqu’en 1882.
Elle est souvent désignée comme « citoyenne Floret ». Dans Le Prolétaire du 6 mai 1882, c’est certainement elle qui est désignée comme « citoyenne Pignon (Floret) » ; elle s’était probablement mariée. C’est en tant que « citoyenne Pignon » qu’elle présida la séance du 12 mai 1882 du Comité national du Parti ouvrier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241018, notice FLORET Angélique [épouse PIGNON ?] par Julien Chuzeville, version mise en ligne le 14 juin 2021, dernière modification le 14 juin 2021.

Par Julien Chuzeville

SOURCES : Le Prolétaire, 19 février 1881, 19 novembre 1881, 26 novembre 1881, 3 décembre 1881, 11 février 1882 et 20 mai 1882. — La Justice, 30 mai 1881. — Le Rappel, 24 novembre 1881.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément