GAUTRON Albert, Maxime

Par Michel Gorand

Né le 22 mai 1921 à Saint-Florent (Cher), exécuté sommairement le 9 septembre 1944 à Neuvy-Pailloux (Indre) ; manœuvre ; résistant. FTP. FFI.

Fils de Marcel, Camille Gautron et de Germaine, Zélie Pigeat son épouse. Albert Gautron était manœuvre, célibataire et résidait rue Anatole France à Vierzon (Cher) ; engagé dans les FTP (Francs-Tireurs et Partisans) et soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) ; il fut tué, par des soldats allemands en retraite le 9 septembre à 20 h 30 route de Châteauroux (c’est la N152) près de Poudeau à Neuvy-Pailloux . Déclaration de décès d’Étienne Martin médecin à Neuvy-Pailloux. Albert Gautron fut reconnu « Mort pour la France », note du 25 novembre 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241055, notice GAUTRON Albert, Maxime par Michel Gorand, version mise en ligne le 16 juin 2021, dernière modification le 8 juillet 2021.

Par Michel Gorand

SOURCES : n° 20 du registre de décès de Neuvy-Pailloux. — Note de Jean-Luc Stiver. — Mémoire des Hommes GR 19 P 36.

Version imprimable Signaler un complément