L’HOTE René

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 10 février 1920 à Essegney (Vosges), exécuté sommairement le 11 juin 1944 à Lagnieu (Ain) ; employé SNCF ; résistant.

René L’Hote était le fils d’Albert, employé SNCF et de Marie Sevrin, domiciliés au moment de l’Occupation à Champigneulles (Meurthe-et-Moselle). Il était célibataire et domicilié à Lagnieu (Ain).
Son dossier au service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 371697 indique qu’il était résistant « isolé ».
Le 11 juin 1944 vers 18 heures 30, Henri Gallet et Louis Buirod revenaient à pied de Vaux-en-Bugey où ils avaient raccompagnés deux jeunes filles. Un camion allemand s’arrêta à leur hauteur. Ils furent accusés (en français) d’être des terroristes et durent monter dans le camion.
Cent mètres plus loin, le camion s’arrêta à nouveau. Les soldats allemands tirèrent dans toutes les directions et jetèrent même des grenades tout autour. Cela fit sortir René L’Hote de sa cachette toute proche et il fut immédiatement exécuté d’une rafale de mitraillette. Il décéda à vingt heures route d’Ambérieu.
L’acte de décès fut dressé le 12 juin sur la déclaration de Fernand Charles L’Hote, 34 ans, ouvrier d’usine, domicilié à Lagnieu, frère du défunt.
Il obtint la mention « Mort pour la France » apposée sur l’acte de décès.
Il ne figure pas dans le Mémorial 1940-1945 des Cheminots victimes de la répression.
Il est considéré par Mémoire des hommes comme une victime civile avec une date de décès le 11 juin 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241070, notice L'HOTE René par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 juin 2021, dernière modification le 23 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 371697 (nc).— Service historique de la Défense, Caen AC AC 21 P 370700 ​​(nc).— Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 89.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément