SORET Ida-Maria, née DOOLAEGHE

Par Andre Delestre

Née 15 août 1912 au Touquet (Pas-de-Calais) ; résistante FTP maquis de Barneville (Eure) ; déportée.

Ida-Maria Doolaeghe se maria à Robert Soret, ils eurent trois enfants. Sans profession et domiciliée à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), Ida-Maria Soret fut membre des Francs tireurs et partisans (FTP) et exerça la mission d’agent de liaison. Elle fut arrêtée 31 juillet 1943 dans le café de Mme Chauvin en même temps que Gérard Brillet alors qu’elle avait rendez-vous avec Jules Bridoux son chef de réseaux. Appréhendée par la section judiciaire de l’agglomération rouennaise pour suspicion d’activité antinationale et recel de choses volées. Elle fut déférée au parquet et écrouée. Internée au fort de Romainville, elle fut déportée le 5 avril 1944 à Ravensbruck (Allemagne), puis le 7 mars à Mauthausen. Elle fut libérée des camps le 22 avril 1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241095, notice SORET Ida-Maria, née DOOLAEGHE par Andre Delestre, version mise en ligne le 18 juin 2021, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Andre Delestre

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime. — Michel Croguennec ; 1943, le Maquis de Barneville, L’Écho des vagues, 2017.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément