BOLLIET [née CUZIEUX] Julia

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Née le 8 octobre 1893 à Virieu-le-Petit (ancienne commune de l’Ain, commune déléguée d’Arvière-en-Valromey depuis 2019), massacrée le 6 (ou le 7) juillet 1944 à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain) ; ouvrière du textile ; victime civile.

Julia Bolliet naquit de Jean, François Cuzieux (1836-1917) et de Joséphine Falconnier (1854-1909), ses parents.
Elle se maria le 3 juin 1911 à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain) avec Marius, Joannès, Alexandre Bolliet (1886-1915), tué au combat au cours de la Première Guerre mondiale, avec qui elle eut un fils, Joseph, Claudius Bolliet (1914-1977).

Dans l’ouvrage Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, le massacre de Julia Bolliet est rapproché de celui de Joseph Landry, tous deux étant tués par balle alors qu’ils étaient à la fenêtre.

Son nom apparaît sur le monument aux morts de Saint-Rambert-en-Bugey.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241115, notice BOLLIET [née CUZIEUX] Julia par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 19 juin 2021, dernière modification le 16 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 315351 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 91. — Mémorial Genweb. — Geneanet.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément