MOLLARD Marie, née TARPIN-CADOT Marguerite

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Née le 22 août 1876 à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain), massacrée le 8 août 1944 à Nivollet-Montgriffon (Ain) ; victime civile.

Son prénom d’usage semble avoir été Marie. Le registre des naissances de Saint-Rambert-en-Bugey de 1876 indique l’unique prénom Marguerite. Sa naissance fut déclarée par Claude, Joseph Reverdy (son grand-père maternel) en l’absence de son père retenu au service militaire. Elle naquit de Claude Tarpin-Cadot et de Louise Reverdy, tous deux cultivateurs, ses parents.
Elle se maria avec Émile François Mollard (né en 1873), cultivateur, avec qui elle eut plusieurs enfants : Stéphane, Louis (né en 1899), Valérie Marguerite Mollard (née en 1902) et Joanny Joseph Mollard (né en 1905).

Le 8 août 1944, elle fut massacrée à Nivollet-Montgriffon (Ain), au cours d’une attaque aérienne allemande de représailles qui tua également son fils Joanny, sa belle-fille Rose Lherbe et leurs deux enfants.

Son nom apparaît (TARPIN-CADOT Marie) sur une plaque commémorative à Nivollet-Montgriffon (Ain).

Nivollet-Mongriffon (Ain) : attaque aérienne allemande du 8 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241118, notice MOLLARD Marie, née TARPIN-CADOT Marguerite par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 19 juin 2021, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 379408 (nc).— Arch. Ain, registre des naissances de Saint-Rambert-en-Bugey de 1876.— Recensement de population à Nivollet-Montgriffon en 1911. — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 90-91.— Geneanet.— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément