DENIS Charles, Maurice

Par Michel Thébault

Né le 25 août 1897 à Le Raincy (Seine, aujourd’hui Seine-Saint-Denis), mort en action le 26 août 1944 à Oissery (Seine-et-Marne) ; contremaître ; résistant réseau Armand-Spiritualist, groupe Charles Hildevert (SOE-F Buckmaster).

Charles Denis était le fils d’Auguste Denis (né en 1869 à Paris) propriétaire et d’Henriette Hazeldine (née en 1872 à Calais), domiciliés 26 Allée de l’Église, au Raincy. Il était leur deuxième enfant après Louis né en 1895 à Paris, et avant Alice née en 1899 au Raincy. Il fut mobilisé en janvier 1916, incorporé dans le 87ème Régiment d’Infanterie. Nommé caporal le 7 mai 1917, il fut blessé par balle le 11 juin 1918 à Méry-sur-Marne, lors de l’offensive allemande de 1918 vers Compiègne. Il acheva sa période militaire en Tunisie de février à septembre 1919 au 4ème régiment de Zouaves à Tunis. Il fut démobilisé le 13 septembre 1919 et vint s’installer auprès de ses parents au Raincy. Aux différents recensements du Raincy entre 1921 et 1936, Charles Denis qui avait déclaré en 1916 la profession de scieur, travaillait avec son père fabricant de meubles et était contremaître dans l’entreprise familiale. Il fut à nouveau mobilisé en octobre 1939, affecté spécial à la Société des Avions Caudron comme monteur. Il se maria au Raincy le 28 avril 1943 avec Germaine, Sidonie, Marie Martineau.

Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit le réseau Armand Spiritualist, dépendant du SOE-F Buckmaster, et plus particulièrement le bataillon Hildevert, créé par Charles Hildevert, marchand de légumes au Raincy. Celui-ci ancien combattant et médaillé militaire de la Grande Guerre, recruta à partir de 1942 des résistants et en particulier plusieurs anciens combattants comme Charles Denis, dans la banlieue Est de Paris.

A la mi-août le réseau Armand-Spiritualist s’organisa militairement grâce aux armes reçues et forma plusieurs compagnies, créant le 1er Régiment Franc de Paris. Le 26 août le bataillon Hildevert, vint du Raincy réceptionner un parachutage à Oissery (Seine-et-Oise, aujourd’hui Seine-et-Marne), aux alentours de l’étang de Rougemont. Mais les déplacements des résistants furent découverts par les Allemands. Le 26 août 1944, Oissery et ses alentours furent le théâtre de violents combats, mais la disproportion des forces et des armements aboutit à un véritable massacre dans les rangs des résistants. Charles Denis fut tué lors de ce combat.

Il obtint la mention mort pour la France et fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur le monument aux morts du Raincy et sur la plaque commémorative du groupe Hildevert du mémorial municipal du Raincy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241239, notice DENIS Charles, Maurice par Michel Thébault, version mise en ligne le 24 juin 2021, dernière modification le 24 juin 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 174896 et SHD Caen, AVCC ,AC 21 P 117118 (nc) — Arch. Dép. Seine-Saint-Denis (état civil, registre matricule, recensements) — Mémoire des Hommes — Mémorial genweb.

Version imprimable Signaler un complément