MALEVIALE François

Par Mauricette Laprie

Né le 21 juillet 1859 à Bordeaux (Gironde) ; voyageur de commerce ; anarchiste de Bordeaux.

Fils de Jean Maleviale, commis et de Anne Dupuy, chemisière, François Maleviale se maria avec Marie Berthe Fabre née le 23 juillet 1860, fleuriste, décédée à Bordeaux le 25 janvier 1891. De leur union naquit Maurice le 2 août 1884 à Bordeaux qui décéda à Aix-en-Provence (Bouches du Rhône) le 29 juillet 1972. Veuf François Maleviale se remaria à Bordeaux le 7 mai 1914 avec Jeanne Marthe Larroque, juponnière, née à Marmande (Lot-et-Garonne) le 20 mars 1870, divorcée de Pierre Séré.
Engagé volontaire pour cinq ans à la mairie de Bordeaux le 26 juillet 1877, intégré au 1er régiment de zouaves, il fit la campagne d’Afrique du 28 juillet 1877 au 25 juillet 1882. Le certificat de bonne conduite lui fut refusé.
De retour à Bordeaux, il hérita d’une épicerie et d’un débit de boissons, que son père décédé le 20 janvier 1883, exploitait depuis une quinzaine d’années au n° 6 de la rue Guiraude.
Le 30 novembre 1893, le commissaire central de Bordeaux établit une notice individuelle pour le préfet de la Gironde « En 1884 il abandonna sa femme et son enfant, vendant son fonds de commerce, empocha tout l’argent et partit en Amérique où il gaspilla tout l’argent qu’il avait emporté. Depuis son retour en France (en 1886), Maleviale n’a guère vécu que d’expédients et de trafic avec des chevaliers d’industrie. Il fréquente les anarchistes notamment le sieur Raphaël Dupla avec lequel il est intime. C’est un homme intelligent, résolu et dangereux. Lorsqu’il était domicilié rue Bouffard, 34, on avait remarqué qu’il donnait quelquefois asile à des individus qui rentraient tard chez lui et en sortaient le matin de bonne heure ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241254, notice MALEVIALE François par Mauricette Laprie, version mise en ligne le 24 juin 2021, dernière modification le 24 juin 2021.

Par Mauricette Laprie

SOURCES : Arch. Bordeaux Métropole, 3527I10. — Arch. Dép. Gironde, 1R961. — État civil de Bordeaux (Gironde).

Version imprimable Signaler un complément