DUVIVIER Noël Léon.

Par Marie-Thérèse Coenen

Carnières (aujourd’hui commune de Morlanwelz, pr. Hainaut, anciennement arr. Thuin - arr. La Louvière depuis le 1er janvier 2019), 23 décembre 1912 – Morlanwelz, 28 mai 1981. Ouvrier mineur puis permanent syndical chrétien dans la région du Centre (pr. Hainaut), démocrate-chrétien, conseiller communal, échevin puis bourgmestre de Carnières, député de l’arrondissement de Thuin (pr. Hainaut).

Noël Duvivier, s.d. (Bruxelles, Chambre des représentants, fichier des renseignements biographiques et distinctions honorifiques).
Noël Duvivier, s.d. (Bruxelles, Chambre des représentants, fichier des renseignements biographiques et distinctions honorifiques).

Noël Duvivier, ouvrier mineur, est le neuvième et dernier enfant d’Alphonse Duvivier (1865-1920), houilleur, et de Clémentine Pelders (1871-1920). Il épouse Yvonne Gilboux, née à Carnières le 9 décembre 1913, le 22 décembre 1934. De cette union, naissent deux enfants, Marie-Louise, le 21 juin 1935, et Marie-Thérèse le 24 mai 1946.

Délégué de la Centrale – chrétienne – des francs-mineurs au siège 17 du Charbonnage de Monceau-Fontaine à Piéton, Noël Duvivier devient permanent à la Fédération des syndicats chrétiens du Centre à La Louvière (pr. Hainaut, anciennement arr. Thuin, aujourd’hui arr. La Louvière) le 1er septembre 1945. Le 1er février 1948, il est nommé permanent de la Fédération des francs-mineurs du Centre. Il le restera jusqu’en avril 1954, date à laquelle il quitte le mouvement pour devenir député.

La carrière politique de Noël Duvivier débute à Carnières, où il est élu conseiller communal, du 12 octobre 1958 au 31 décembre 1976. Il est nommé échevin du 3 janvier 1971 au 5 janvier, où il preste serment comme bourgmestre de Carnières. Il occupe ce mandat jusqu’au 31 décembre 1976. Il est le dernier bourgmestre de Carnières puisque cette commune fusionne avec Morlanwelz le 1er janvier 1977.
L’engagement local de Noël Duvivier est multiple : il est membre de la commission administrative de l’École technique de l’État à Morlanwelz (1956), membre du Comité régional du logement de La Louvière de 1958 à 1960, membre de la Commission d’assistance publique (CAP) du 1er avril 1959 au 31 mars 1965 et membre du Fonds spécial d’assistance du Hainaut du 1er février 1963 au 31 janvier 1969.
Membre du Parti social-chrétien (PSC), Duvivier qui s’inscrit dans la mouvance de la démocratie chrétienne, est élu député de l’arrondissement de Thuin le 11 avril 1954. Il siège jusqu’en 13 mai 1965, mais n’est pas réélu aux élections législatives de 1965. Lors des élections législatives de 1968, il occupe la 2ème place sur la liste « Chambre » du PSC ; il siège finalement comme sénateur provincial pour le Hainaut, du 16 avril 1968 à 1972.

Noël Duvivier est fait chevalier de l’ordre de Léopold le 24 mars 1961.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241261, notice DUVIVIER Noël Léon. par Marie-Thérèse Coenen, version mise en ligne le 25 juin 2021, dernière modification le 25 juin 2021.

Par Marie-Thérèse Coenen

Noël Duvivier, s.d. (Bruxelles, Chambre des représentants, fichier des renseignements biographiques et distinctions honorifiques).
Noël Duvivier, s.d. (Bruxelles, Chambre des représentants, fichier des renseignements biographiques et distinctions honorifiques).

SOURCES : Iconographie : affiche électorale des candidats démocrates-chrétiens lors des élections législatives du 31 mars 1965 (Chambre et Sénat) ; dans COENEN M.-T., NEUVILLE J., ROUSSEL L., DHANIS T., LORIAUX F., Le mouvement ouvrier chrétien 1921-1996. 75 ans de lutte, Bruxelles, MOC-EVO, p. 266 – STAQUET-GICHUMM D. et J., « Duvivier Noël Léon », dans Site Web : geneanet.org, page consultée le 22 juin 2021 – Bruxelles, Chambre des représentants, fichier renseignements biographiques et distinctions honorifiques, Noël Duvivier, dossier n° 90712 consulté le 22 juin 2021, avec l’aimable autorisation de l’archiviste – Témoignage de Maurice De Backer, entretien pour le projet du 75ème anniversaire du MOC, 1995 – « La préparation des élections législatives du 31 mars 1968 : la stratégie des candidatures dans les partis », Courrier hebdomadaire du CRISP, n° 409-410, 1968 – VANDENDRIESSCHE E., La Centrale des francs-mineurs : son histoire, sa vie, Bruxelles, 1986, p. 166-186.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément