PIDOUX Eugène, Marie, Alexandre

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 21 avril 1903 à Villemotier (Ain), massacré le 12 juillet 1944 au hameau de Ardon à Châtillon-en-Michaille (commune de l’Ain, commune déléguée de Valserhône depuis 2019) ; fermier ; victime civile.

Eugène Pidoux naquit d’Alexandre, Marie Pidoux (1877-1915), cantonnier, et de Rosalie Bouvier (1884-1951), couturière. En 1911, la famille est recensée à Maillat (Ain).
Il se marie le 21 février 1937 à Servas (Ain) avec Henriette, Alice Jacob.
Le 11 juillet 1944, l’ennemi lança sa troisième opération de représailles contre les maquis et les population de l’Ain et du Haut-Jura baptisée "Treffenfeld".
Le 12 juillet, ils investirent le hameau d’Ardon, à Châtillon-en-Michaille. Après saisie de matériel de cuisine trouvé dans le hangar de sa ferme et appartenant supposément aux FFI, les Allemands fusillèrent Eugène Pidoux.
Son nom figure sur le monument aux morts de Châtillon-en-Michaille, commune de Valserhône (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241262, notice PIDOUX Eugène, Marie, Alexandre par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 juin 2021, dernière modification le 25 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC Caen AC 21 P 387065
(nc). — Arch. Ain, dossier militaire : Belley, 1923, 1R0200 (nc). — Arch. Ain, recensement de 1911 à Maillat (Ain). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 96. — Geneanet. — Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément