FAYET Sophie [née ZYNGIER Szesia ou Szosia]

Par Louis Botella, Jean Maitron, Claude Pennetier

Née le 16 mars 1911 à Radom (Pologne), morte en déportation à Auschwitz ; militante communiste d’Algérie ; syndicaliste CGT ; résistante en France.

Née dans une famille juive (fille de Ilek Zyngier et Sura Bline Waksberg), épouse de Pierre Fayet depuis le 8 décembre 1934 ; en 1936, Sophie Fayet était secrétaire de la section féminine du comité de lutte contre la guerre et le fascisme, à Alger ; elle était rédactrice au journal communiste La Lutte sociale et aurait dirigé les grèves des grands magasins d’Alger.

Sophie Fayet fut, en 1938-1939, responsable du syndicat des employés de commerce à Alger et secrétaire adjointe de l’UD-CGT d’Alger. Selon un rapport des RG du 7 janvier 1940, le couple Fayet avait quitté l’Algérie pour Paris où ils résidaient rue de Patay dans le XIIIe arr.

Elle participa à la Résistance en France ; arrêtée le 26 (ou le 29) décembre 1942 par la police du XIXe arr., dans une rafle pour infraction à l’ordonnance du 28 mai 1942 sur le port de l’étoile juive, elle fut internée au camp de Drancy, puis transférée le 3 mars1943 au camp de Beaune-la-Rolande (Loiret) où elle accoucha, le 9 juin 1943, de son fils Alain Fayet ; enfin, déportée le 20 novembre 1943 (matricule 2418B) avec son fils (matricule 2419B) vers Auschwitz par le convoi n°62, elle ne revint pas des camps.

Un autre membre de sa famille, Jankiel Goldnadel, né le 11 août 1914 à Laskarzew (Pologne), faisait partie du même réseau. Il été interné le même jour à Drancy avec le même motif. Il s’évada du convoi n°46 le 8 février 1943 avec 13 autres déportés, fut repris à Châlons-sur-Marne, puis à nouveau déporté par le convoi n° 53 du 25 mars 1943 vers Sobibor.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24127, notice FAYET Sophie [née ZYNGIER Szesia ou Szosia] par Louis Botella, Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 janvier 2009, dernière modification le 30 mai 2022.

Par Louis Botella, Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : DAVCC, Caen. — Arch. d’Outre-Mer, 9 H 49, ALG, Alger 1 K/15 (RG 5 avril 1938, 7 janvier 1940 (notes de Louis Botella). — R. Delon, Les Employés…, op. cit., p. 117. — Renseignements communiqués par son neveu, Jean Rodgold.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément