Saint-Germain-de-Joux (Ain) 10 avril 1944

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Stèle commémorant l’exécution sommaire de cinq résistant FFI à Saint-Germain-de-Joux (Ain) le 10 avril 1944.

Photographie de la stèle commémorative.
(Didier Taldu - CC BY-NC-SA 2.0)

Le 7 avril 1944 l’ennemi lança une offensive contre les maquis de l’Ain et du Haut-Jura baptisée "Opération Frühling". Le 8 avril 1944 dès les premières heures, un groupe de 26 hommes emmenés par le lieutenant de Vanssay partit dans la neige de la ferme de Buclaloup, à Champfromier (Ain) avec mission de dynamiter le tunnel de la Crotte à Trébillet, commune de Châtillon-en-Michaille (Ain) et empêcher le passage de deux trains de déportés. À peine arrivé sur place le groupe fut repéré et tomba dans une embuscade un peu après neuf heures. Les Allemands sans doute informés les attendaient. Cinq résistants furent capturés puis fusillés deux jours plus tard le 10 avril.

La stèle commémorative se trouve le long de la RD 55 face au croisement avec la RD 49A (coordonnées géographiques : 46.1867, 5.7359 ; OpenStreetMap).

L’inscription de la stèle est la suivante :

Aux martyrs de la Résistance. Le 10 avril 1944

Ici cinq patriotes ont été assassinés par les Allemands

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241271, notice Saint-Germain-de-Joux (Ain) 10 avril 1944 par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 juin 2021, dernière modification le 23 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Photographie de la stèle commémorative.
(Didier Taldu - CC BY-NC-SA 2.0)

SOURCES : Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément