SÈVE Paul

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 6 août 1917 à Condamine (Ain), exécuté sommairement le 13 juillet 1944 à Chevillard (Ain) ; scieur ; résistant de l’armée secrète (AS) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Portrait de Paul Sève.

Paul Sève naquit de Pierre Sève (1883-1960), tourneur et de Marie, Berthe, Claudia Benoit (1886-1929), tisseuse en soie. Il exerçait le métier de scieur.
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) de la Combe du Val (Ain).
Le 11 juillet 1944, l’ennemi lança sa 3e grande offensive militaire baptisée "Opération Treffenfeld" contre les maquis de l’Ain et du Haut-Jura.
Paul Sève était en compagnie d’Albert Evreux lorsqu’ils furent faits prisonniers et immédiatement fusillés par l’ennemi en tentant de s’enfuir le 13 juillet 1944 à Chevillard (Ain).
Paul Sève fut inhumé au cimetière de Condamine (Ain).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut décoré de la médaille de la Résistance (décret du 3 janvier 1946, publication au JO le 13 janvier 1946).
Son nom est inscrit sur les monuments aux morts de Condamine et de Vieu-d’Izenave 1939-1945 (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241280, notice SÈVE Paul par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 27 juin 2021, dernière modification le 27 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Portrait de Paul Sève.

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 150269 (nc). — Arch. Ain, dossier militaire Bourg, 137, cote 1R0502 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 99. — Musée de la Résistance en ligne 1940-1945 Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Mémoire des Hommes. — Mémorial Genweb. — Geneanet.— État civil (acte de naissance).

Version imprimable Signaler un complément