ANGELI Clémentine, Angelina [parfois Angèle], épouse Carboni

Par Frédéric Stévenot

Née le 19 juin 1908 à Sartène (Sartè, Corse, auj. Corse-du-Sud), tuée le 22 septembre 1944 à Antibes (Alpes-Maritimes) ; victime civile

Fille d’Ange Michel Angeli, alors propriétaire âgé de trente-trois ans, demeurant et domicilié à Sartène, et de son épouse Lucie Susini, alors âgée de vingt-sept ans.

Tuée comme son père Ange Angeli « par méprise » par des FTP, à Antibes (Alpes-Maritimes) en 1944, Angelina Angeli fut reconnue « mort pour la France » (assertion non confirmée dans la base de Mémoire des hommes). L’éventuelle homologation de ses services au sein de la Résistance n’a pas pu être établie. Elle obtint a posteriori le statut de victime civile (AC 21 P 306622).

Son nom n’apparaît pas sur un monument commémoratif.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241295, notice ANGELI Clémentine, Angelina [parfois Angèle], épouse Carboni par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 27 juin 2021, dernière modification le 18 juillet 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD Caen, AC 21 P 306622 (n.c.). — Sites Internet : Les Corses morts pendant la deuxième guerre mondiale ; Mémoire des hommes. — État civil de Sartène (acte n° 100), Arch. de Corse, 6 MI 272/90.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément