FRAJDENRAJCH Abraham, Marcel

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 22 mai 1900 à Odrzywołek [écrit parfois Odrzywala] (Pologne), massacré le 13 juillet 1944 à Matafelon, auj. Matafelon-Granges (Ain) ; profession inconnue ; victime civile.

Marié et père de trois enfants, Abraham Frajdenrajch, d’origine juive, était domicilié à Saint-Claude (Jura). Il fut arrêté le 12 juillet 1944 alors qu’il se cachait dans la forêt entre Illiat (Ain) et Matafelon.

Le 13 juillet 1944, selon le témoignage d’Henri Genard, cultivateur à Matafelon, il fut emmené par des Allemands à proximité du domicile du témoin. Il fut interrogé pendant deux heures puis conduit près d’un arbre où il fut mis au collet d’une potence et ensuite torturé pendant une quinzaine de minutes : les Allemands se lançant le corps accroché à la potence, en faisant contrepoids à chaque réception ; puis ils le pendirent effectivement. Il fut achevé d’une balle dans la tête. Son corps fut ensuite trainé dans un champ à proximité.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241308, notice FRAJDENRAJCH Abraham, Marcel par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 29 juin 2021, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen SHD AC 21 P 344525 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 101. — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément