ROCHAIX François, Jules, Marie

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 2 novembre 1887 (Ain) à Oyonnax, massacré le 14 décembre 1943 à Bellignat (Ain) ; ouvrier en peignes, puis petit industriel (fabricant) ; victime civile.

François Rochaix naquit d’Alphonse Eugène Rochaix (1860-1900), mécanicien, et de Marie Victorine Maire (née en 1863), ouvrière en peignes. Ils s’étaient mariés le 15 mars 1886 à Oyonnax.
Lors du recensement de 1911 à Oyonnax, il était domicilié au 21, rue de l’Ange. vivant avec sa mère. Il était alors ouvrier en peignes.
Il combattit lors de la Première Guerre mondiale dès le 3 août 1914 et resta mobilisé jusqu’en 1919.
En décembre 1943, les Allemands prirent une série de mesure de rétorsion à Nantua (Ain), en particulier la rafle du 14 décembre 1943 qui fut suivie par la déportation de dizaines d’individus, mais aussi de l’exécution sommaire du Docteur Mercier. Dans le même temps à Oyonnax, François Rochaix , tout comme Auguste Sonthonnax (adjoint au maire) et Paul Maréchal (maire) furent arrêtés puis massacrés.
Il existe une rue François-Rochaix, à Oyonnax. Son nom apparaît sur les monuments aux morts, à Oyonnax et Arbent (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241323, notice ROCHAIX François, Jules, Marie par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 29 juin 2021, dernière modification le 13 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen SHD AC 21 P 393974 (nc). — Arch. Ain, recensement de 1911 à Oyonnax. — Arch. Ain, dossier militaire (1907, Belley, 1R0134). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 106. — Geneanet. — Mémoire des hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément