PRZYBYLAK Antonin et Boleslaw

Par Jean-Noël Dutheil

Antonin Przybylak, ouvrier machiniste ; Bolislow Przybylak, électricien ; membres de l’Union Centrale des Travailleurs Métallurgistes de Montluçon-syndicat unitaire 1924-1925 ; communistes.

Ouvriers d’origine polonaise, ils habitèrent 39 Boulevard de Courtais à Montluçon (Allier) ayant été recrutés par la compagnie Châtillon-Commentry pour travailler à l’usine Saint-Jacques. En juillet 1924, les frères Antonin et Boleslaw Przybylak adhérèrent à l’Union Centrale des Travailleurs Métallurgistes (UCTM), syndicat adhérent à la CGT unitaire. L’activité industrielle dans les usines métallurgiques augmenta en 1925, l’usine Saint-Jacques embaucha à nouveaux plusieurs centaines d’ouvriers polonais. Sous l’impulsion des frères Przybylak, des tracts en langue polonaise furent distribués, non sans résultat puisque les polonais eurent tendance à rejoindre l’UCTM. En 1924, ils étaient 42 pour un effectif total de 135 adhérents.
Selon un rapport de police, les frères Przybylak furent l’objet d’un arrêté d’expulsion, en mai 1925. Ils quittèrent le syndicat et sans doute la France en juillet, Pinguet, trésorier du syndicat, regretta leur départ, « des camarades dévoués qui auraient pu rendre de grands services à la cause communiste. » Une souscription fut faite parmi les adhérents pour leur permettre de se déplacer. Dans un entrefilet, l’Humanité du 9 juillet 1925 rend compte : « deux camarades polonais ont été perquisitionnés à Montluçon. Les argousins n’ont pu saisir que quelques journaux et 2 ou 3 brochures ». Cette expulsion décapita définitivement l’organisation de la M.O.E des unitaires (Main d’œuvre Etrangère).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241334, notice PRZYBYLAK Antonin et Boleslaw par Jean-Noël Dutheil, version mise en ligne le 29 juin 2021, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Jean-Noël Dutheil

SOURCES : Arch. Dép. de l’Allier : 1M716. — Arch. IHS-CGT de l’Allier registre des adhérents de l’UCTM. — Presse L’Humanité 9 juillet 1925.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément