KURPISZ Martin

Par Jean-Noël Dutheil

Né en 1895 à Borowiecz (Pologne), manœuvre à l’usine Saint Jacques de Montluçon (Allier), compagnie Châtillon-Commentry, militant de la section polonaise CGT confédérée 1926-1936.

Il vint en France avec sa famille, ses deux enfants, nés en Pologne, il fut recruté par la compagnie Châtillon-Commentry et travailla à l’usine Saint-Jacques de Montluçon (Allier) en tant que maçon, il devint par la suite chef-manœuvre. Son fils fut apprenti forgeron dans la même entreprise, en 1936. Il habita la cité polonaise de la rue Pierre Leroux à Montluçon. Il adhéra à la section polonaise CGT confédérée de l’usine Saint Jacques, à sa création, en 1926. Il fut avec Thomas Walkowiak et François Crajka, membres polonais du premier conseil syndical de l’Union Centrale des Travailleurs de la Métallurgie de Montluçon (UCTM) à la réunification du 21 novembre 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241336, notice KURPISZ Martin par Jean-Noël Dutheil, version mise en ligne le 29 juin 2021, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Jean-Noël Dutheil

SOURCES : Arch. IHS CGT de l’Allier : registre des adhérents et registre de délibérations de l’UCTM. — Recensements de population de Montluçon 1931 et 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément