NOBLE Louis, Élie

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 30 août 1902 à Nantua (Ain), exécuté sommairement le 14 juillet 1944 à Nantua (Ain) ; manœuvre ; résistant FFI.

Louis Noble naquit d’Émile Noble, né en 1855 à Montréal (Ain), matelassier, et d’Émilie Dufour, née en 1867 à Balan (Ain), ouvrière en soie.
Lors du recensement de 1911, la famille vivait 6 rue Alphonse-Baudin à Nantua (Ain).
Il exerçait le métier de manœuvre et entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) maquis de l’Ain.
Le 7 juin 1944, les FFI se rendirent maîtres de la région de Nantua (Ain) mais perdirent cette position favorable à partir du 12 juillet 1944, ce qui provoqua une série de représailles allemandes.
Ainsi Louis Noble fut exécuté au bord du lac de Nantua (Ain) avec quatre autres victimes : Georges Cerciat, Émile Gavard, Constant Rivollet et Marcel Trébouet.
Il obtint la mention « Mort pour la France ». Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Nantua (Ain) et sur la stèle dressée sur le lieu d’exécution.



Nantua (Ain) exécution du 14 juillet 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241339, notice NOBLE Louis, Élie par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 juillet 2021, dernière modification le 3 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen SHD AC 21 P 106138 (nc). — Arch. Ain, recensement de 1911 à Nantua (Ain). — Arch. Ain, dossier militaire 1922, Belley, 1R0196 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 106. — Geneanet. — Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément