CACHARD Pierre, André

Par Jean-Luc Marquer

Né le 25 août 1910 à Villeurbanne (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon), mort au combat le 23 août 1944 à La-Verpillière (Isère) ; profession non connue ; résistant de l’Armée secrète (AS), homologué Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Pierre, André Cachard était le fils de Pierre et de Reine Perret, son épouse.
Il épousa Philomène Petit le 18 avril 1931 au Bouchage (Isère), dont la famille Cachard était originaire.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis d’Ambléon-Morestel relevant du secteur 7 de l’AS-Isère.
Ses services sont homologués à partir du 15 décembre 1943.
Le 23 août 1944, il participa aux combats pour la libération de Bourgoin et de Jallieu (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère).
Une section de résistants du maquis d’Ambléon-Morestel dont faisait partie Pierre Cachard se porta au devant d’un groupe d’Allemands qui avait été annoncé venant de Lyon.
Ce groupe fut attaqué à La-Verpillière (Isère) et rebroussa chemin. Pierre Cachard trouva la mort au cours du combat.
Il fut enterré le 26 août 1944 dans le cimetière communal de Vézeronce (Aujourd’hui Vézeronce-Curtin, Isère)
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Son nom figure sur les monuments aux morts de La-Verpillière, Vézeronce et Bourgoin-Jallieu : « Les résistants du secteur 7 à leurs camarades... » et sur le monument commémoratif du maquis d’Ambléon à Ambléon (Ain).


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241355, notice CACHARD Pierre, André par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 juillet 2021, dernière modification le 3 août 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 38/14 et 38/15 ; GR 16 P 99607 (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 36512 (nc). — Rullière Maurice,Résistance en Bas-Dauphiné, Histoire du secteur VII Libérateur de Bourgoin et de Jallieu, Élie Bellier éditeur, Lyon 1982 — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Geneanet — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément