BAROZ Raymond, Louis

Par Jean-Luc Marquer

Né le 24 mai 1923 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort en service commandé le 24 août 1944 à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) ; profession non connue ; résistant de l’Armée secrète (AS), homologué Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Stèle commémorative, rue de Malacombe, Saint-Quentin-Fallavier
Stèle commémorative, rue de Malacombe, Saint-Quentin-Fallavier
Photo : Jean-Luc Marquer

Raymond, Louis Baroz était le fils de Marie, Antoinette, Alphonsine Baroz.
Célibataire, il était domicilié à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), d’où était originaire la famille Baroz.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit le groupe de Saint-Quentin-Fallavier dirigé par Robert Lapôtre, qui relevait du secteur 7 de l’AS-Isère.
Ses services sont homologués à partir du 15 avril 1944.
Il fut tué le 24 août 1944 alors qu’il se trouvait avec Ernest Éparvier, au lieu-dit " La pierre Millier ".
Son acte de décès, établi sur les déclarations de Robert Lapôtre, indique qu’il était en service commandé. Toutefois, la fiche de la base des militaires décédés pendant la Seconde Guerre mondiale d’Ernest Éparvier indique « Mort au combat ». On peut imaginer qu’il en fut de même pour Raymond Baroz.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Il fut enterré dans le caveau familial au cimetière de la Ponthière, à Saint-Quentin-Fallavier.
Son nom, orthographié Barroz, figure sur une stèle érigée à proximité du lieu de sa mort, sur les monuments aux morts de Saint-Quentin-Fallavier et de Bourgoin-Jallieu : « Les résistants du secteur 7 à leurs camarades... ».


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241363, notice BAROZ Raymond, Louis par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 juillet 2021, dernière modification le 5 juillet 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Stèle commémorative, rue de Malacombe, Saint-Quentin-Fallavier
Stèle commémorative, rue de Malacombe, Saint-Quentin-Fallavier
Photo : Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 34186 (nc) ; GR 19 P 38/14 — AVCC Caen, AC 21 P 180184 (nc) — Mémoire des hommes — Geneanet — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément