BALLAND Marcel, Marie

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 4 novembre 1922 à Lépanges-sur-Vologne (Vosges), exécuté sommairement le 5 février 1944 à Port (Ain) ; résistant FFI Maquis camp de Granges, groupement Nord (Ain).

Marcel Balland était entré dans la résistance au maquis du camp de Granges appartenant au groupement FFI nord des maquis de l’Ain. Le 5 février 1944, il fut arrêté à Port (Ain). Trouvé porteur d’un révolver, il fut immédiatement fusillé.

Il obtint la mention « Mort pour la France » ainsi que la Médaille de la Résistance (décret le 3 août 1946 et publication au JO le 13 octobre 1946).
Une plaque est apposée sur le lieu de son exécution à Port (Ain). Elle porte l’inscription suivante : "Ici le 5 février 1944, Marcel BALLAND, LORRAIN, a été tué par les ALLEMANDS. SOUVENONS-NOUS"

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241423, notice BALLAND Marcel, Marie par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 7 juillet 2021, dernière modification le 7 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen AC 21 P 12765 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 108. — Mémoire des hommes. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément