GOLLIAT Paul, Zénon

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 14 janvier 1909 à Arbent (Ain), massacré le 16 juillet 1944 à Arbent (Ain) ; manœuvre ; victime civile.

Paul Golliat naquit de Victor, Auguste Golliat (né en 1882), tourneur sur bois et de Rose, Ludivine Reybier (née en 1887), sans profession puis cultivatrice. Il avait deux sœurs, Suzanne née en 1914 et Augusta née en 1927. Il était célibataire et exerçait le métier de manœuvre à Arbent.
Il fut arrêté par les Allemands le 15 juillet 1944 pour vérification d’identité et exécuté le 16 juillet à 11h30. Le 17 juillet, son corps fut retrouvé fusillé sur la route de Marchon, à Arbent (Ain).
L’acte de décès fut dressé le 17 juillet sur la déclaration de son père.
Il obtint la mention « Mort pour la « France » apposée sur l’acte. Son nom apparaît sur le monument aux morts, à Arbent (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241428, notice GOLLIAT Paul, Zénon par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 10 juillet 2021, dernière modification le 13 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen AC 21 P 349400 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 115. — Geneanet. — Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.— Recensements de population année 1936.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément