BÉALON Annie épouse BAURES

Par Hugues Lenoir

Née le 1er février 1947 à Riom (Puy-de-Dôme), morte le 5 février 2021 à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence)  ; enseignante, géographe ; Fédération anarchiste ; CIRA-Marseille.

Le père d’Annie Béalon Baurès, Jean Béalon (1922-1978) était un résistant, maquisard dans le Vercors, un homme qui ne pratiquait pas la gloriole. Secrétaire CGT de la maîtrise et des employés de la manufacture des tabacs de Riom, il participa activement aux évènements de mai 68 à Riom et à Clermont-Ferrand.

Annie Béalon avait fait ses études de géographie à l’Université de Clermont-Ferrand où elle passa l’agrégation de géographie avec succès à 22 ans. Elle devint ensuite professeur d’histoire-géographie, nommée au lycée d’Apt (Vaucluse). Annie Béalon-Baurès était une militante anarchiste. À la retraite, elle se retira sur le plateau d’Albion.
Elle entra en contact avec le Réseau de Géographes Libertaires (RGL), fondé en novembre 2010) en octobre 2012, à l’occasion d’une conférence donnée au Festival International de Géographie (FIG ) de Saint-Dié-des-Vosges à plusieurs voix sur "Élisée Reclus et le paysage". Elle y adhéra rapidement, se rendant régulièrement au FIG ou bien au festival des Reclusiennes à Sainte-Foy-la-Grande. Elle participa également au week-end préparatoire Club Alpin Libertaire) (du CAL) en Ubaye à la fin de l’été 2014. Dans le cadre du séjour fondateur du CAL à La Guindaine près de La Grave en 2015, elle co-rédigea un article à propos du barrage du Chambon, article disponible sur le site web du CAL.

Elle avait adhéré au CIRA en 2013. Avant son décès elle avait généreusement souscrit une assurance vie au profit du CIRA et lui a légué de nombreux livres. Elle créa la liaison Metchnikoff de la FA, nom d’un célèbre géographe anarchiste, dans les Alpes de Haute-Provence. Avant son décès, elle était en train de faire des recherches sur Jacques Duboin et l’abondancisme. Comme le souligne Philippe Pelletier : « Modeste, trop modeste, pince sans rire, honnête, refusant la démagogie, Annie était une personne droite ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241442, notice BÉALON Annie épouse BAURES par Hugues Lenoir, version mise en ligne le 8 juillet 2021, dernière modification le 22 juillet 2021.

Par Hugues Lenoir

Œuvres : Et La Guindaine accoucha du CAL, Journal of Alpine Research | Revue de géographie alpine [Online], Localities, Online since 25 January 2016. URL : http://journals.openedition.org/rga/2985

SOURCE : P. Pelletier, CIRA de Marseille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément