Villard-Saint-Sauveur (Jura) 17 avril 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy

Le 18 avril 1944 six maquisards se sacrifièrent pour protéger le repli de leurs camarades à Villard-Saint-Sauveur et furent massacrés par l’ennemi. Trois autres furent tués ou exécutés en dehors de la grotte.

Après une suite de combats et de marches épuisants dans le Jura, le groupe de Bernard Vautrin constitué de 27 maquisards, trouva refuge le 17 avril 1944 dans la grotte du Mont (Mont Chabot), à Villard-Saint-Sauveur mais l’ennemi était sur ses traces, obtenant des renseignements par la torture, et le 18 avril à l’aube, il attaqua les maquisards avec des forces supérieures. Les sentinelles postées en amont de la grotte, sans doute au nombre de deux furent tuées immédiatement. Bernard Vautrin et cinq de ses camarades se sacrifièrent afin que leurs 25 autres camarades puissent échapper à l’ennemi. Ils se battirent jusqu’au bout, épuisant leurs munitions. Blessés et mis hors de combat, ils furent capturés et achevés par l’ennemi. Un neuvième homme succomba à ses blessures, à Chevry, non loin de la grotte.

Liste des victimes :

ARDILLON Pierre, Marie, Alphonse
BOURGOIN André, Alexandre, Adolphe
BROZZONI René, Auguste
COLLOT Camille, René
GRANGER Joanny, Léon
HATTY Roger, Jules, Charles
JOZ Fernand, Xavier, Maurice
THEVENIN Paul, Jules, Jean
VAUTRIN Bernard, Marie, Eugène, Albert

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241519, notice Villard-Saint-Sauveur (Jura) 17 avril 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 juillet 2021, dernière modification le 24 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Journal Le Progrès, Poignant hommage aux huit victimes de la grotte du Mont Chabot, 19 avril 2016. — Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément