ARBEZ Roger, Louis

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 16 juillet 1911 à Oyonnax (Ain), massacré le 14 juillet 1944 à Bélignat, aujourd’hui Bellignat (Ain) ; coiffeur ; victime civile.

Roger Arbez naquit de Jean, Augustin Arbez (1869-1927) et de Françoise, Eugénie Crépot (1873-1955). Il exerçait le métier de coiffeur.
Il se maria le 24 octobre 1936 à Chenôve (Côte-d’Or) avec Élisabeth, Lucienne Meurgey (1920-2000), avec laquelle il eut plusieurs enfants.
Roger Arbez se rendit le 14 juillet au matin chez Monsieur Allombert, cultivateur au lieu-dit La Caserne à Bélignat (Bellignat, Ain), pour acheter du lait pour ses enfants. Peu après son départ, Monsieur Allombert entendit des coups de feu, avant d’être emmené et gardé à vue à Oyonnax (Ain) toute la journée. Le cadavre de Roger Arbez ne fut retrouvé que le 17 juillet 1944.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts, à Oyonnax (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241535, notice ARBEZ Roger, Louis par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 juillet 2021, dernière modification le 16 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen AC 21 P 306966 (nc). — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 116. — Mémoire des hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.— Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément