Montaron (Nièvre), ferme de Corcelles 10 juillet 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy

Le 10 juillet 1944, le maquis de Fours-Montaron (Nièvre) fut attaqué par les Allemands et 23 résistants trouvèrent la mort.

Le maquis de Fours-Montaron, issu de Libé-Nord s’était installé en mai 1944 à la ferme de Corcelles sur la commune de Montaron sous la conduite du lieutenant Antoine Lacharme.
Le 10 juillet 1944 à 5h30, à la suite d’une dénonciation, un millier de soldats allemands encerclèrent la ferme de Corcelles et ouvrirent un feu violent sur les maquisards surpris dans leur cantonnement. Il y eut 19 tués au combat ou exécutés parmi les résistants, dont le chef et ses deux fils. Les fermes de Corcelles, Chevannes et Saint-Firmin, ainsi que trois maisons du hameau des "Loges de Montaron" furent incendiées et 14 personnes furent arrêtées comme otages. Un civil Marcel Benoist fut abattu sur place et quatre résistants, Roger David, Claude Nicaise, Robert Moret et Jean Vallet furent exécutés le lendemain dans la soirée à Vandenesse (Nièvre).
Le maquis était totalement décimé. Les quelques hommes qui purent s’échapper rejoignirent par la suite d’autres maquis.

Liste des victimes :

BENOIST Marcel, Maurice, Camille
BONHOMME René, Jean
BONNOT Georges
CHANAT Louis, Jean
CHARLEUX René Louis
CHARRIER Louis, Maurice
DAVID Roger, Louis, Léon
DOISNÉ Jean, Théodore
DUC Auguste
GRAMBERT Antoine, Raymond
LACHARME Antoine, Marie, Paul
LACHARME Bernard, Marie, André
LACHARME Guy
LEREFFAIT Jean, Charles
MOLMY Maurice, Henri, Alfred
MORET Robert, Jean
NICAISE Claude
RIOULT Henri, Maurice, René
ROUX André
VALLET Jean
VOYOT Antoine
INCONNU 1
INCONNU 2

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241537, notice Montaron (Nièvre), ferme de Corcelles 10 juillet 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 17 juillet 2021, dernière modification le 17 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Jean-Claude Martinet, Histoire de l’Occupation et de la Résistance dans la Nièvre 1940-1944, éditions Delayance, La Charité-sur-Loire, 1987. — Le journal du Centre, "En souvenir des 10 et 11 juillet 1944", article du 11 juillet 2018.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément