BYTONSKI ou BITONSKI

Par Frédéric Stévenot

Fusillé à Quenza (Corse ; auj. Corse-du-Sud) en septembre 1943 ; curé de Fozanno (Fuzzà, Corse ; auj. Corse-du-Sud)

Reconnu « mort pour la France » (affirmation non vérifiée). Son nom figure sur le monument aux morts de Bastia et sur le Livre d’or de la Résistance de Sartène.

Le nom de l’ecclésiastique n’a pu être retrouvé sur un monument de Fozanno ou de Quenza.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands avaient réquisitionné le château pour y installer un hôpital civil et militaire ; ainsi que sur ses terres, leur dépôt de carburant et de munitions. Les résistants l’attaquèrent et s’en emparèrent le 16 septembre 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241554, notice BYTONSKI ou BITONSKI par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 15 juillet 2021, dernière modification le 15 juillet 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. Sites Internet : Les Corses morts pendant la deuxième guerre mondiale ; Mémorial GenWeb (1 et 2) ; Wikipédia (art. Quenza).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément