GEERTS Yvonne, épouse D’HOEDT.

Par José Gotovitch

Gand (Gent, pr. Flandre orientale, arr. Gand), 11 décembre 1908 – 20 juin 2002. Enseignante, dirigeante des Étudiants marxistes, membre du Parti communiste de Belgique, résistante, épouse d’Etienne D’Hoedt.

De 1933 à 1937, Yvonne Geerts effectue des études de philologie classique à l’Université libre de Bruxelles (ULB – pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale), puis entame un doctorat. Elle figure rapidement dans le noyau dirigeant des Étudiants marxistes et devient rédactrice en chef de L’Universitaire, organe des Étudiants socialistes unifiés.

En 1939, Yvonne Geerts épouse Etienne D’Hoedt. Elle enseigne à Gand puis au Lycée Adolphe Max à Schaerbeek (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale). C’est dans cette commune qu’elle adhère au Parti communiste de Belgique (PCB) sous l’Occupation et participe au groupe clandestin Enseignement du Front de l’indépendance.

Le couple a une fille en 1947. Il se retire à Coxyde(Koksijde, pr. Flandre occidentale, arr. Furnew-Veurne) et s’intègre au groupe d’intellectuels bruxellois qui y parachèvent leur vie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241570, notice GEERTS Yvonne, épouse D'HOEDT. par José Gotovitch, version mise en ligne le 16 juillet 2021, dernière modification le 16 juillet 2021.

Par José Gotovitch

SOURCES : Archives de l’ULB, fichier des étudiants – L’Universitaire, 1935 -1940 – Interview de Danièle d’Hoedt, 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément