Châtillon-sur-Seine (Côte-d’Or) bataille de la Forêt 10 juin 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy

Le 10 juin 1944, plus de 2000 soldats allemands encerclèrent le maquis de la forêt de Châtillon. Une véritable bataille s’ensuivit qui fit 37 morts parmi les maquisards.

Monument de la Forêt à Villiers-le-Duc photo Jean-Louis Ponnavoy
Monument de la Forêt à Villiers-le-Duc photo Jean-Louis Ponnavoy

Le 6 juin 1944, les différents groupes de maquisards Châtillonnais, qui venaient d’entendre le message annonçant le débarquement en Normandie, se regroupèrent dans la forêt domaniale de Châtillon, au lieu-dit de la Grande Réserve.
Environ 450 hommes furent ainsi rassemblés à cet endroit. Une mobilisation d’une telle ampleur ne put passer inaperçue. L’armement insuffisant et les problèmes de ravitaillement vont engendrer des maladresses et l’existence du maquis fut rapidement connue par l’occupant. Un avion de reconnaissance allemand survola le maquis de la forêt.
Le 9 juin, lors de la visite du camp par les responsables départementaux et régionaux des forces françaises de l’intérieur, plusieurs chefs du maquis les avertirent du danger imminent. Malgré cela la décision fut prise de ne pas bouger tant que le camp ne serait pas attaqué. Il ne fallut pas longtemps pour cela.
Le lendemain à six heures du matin, la forêt fut encerclé par plus de 2 000 hommes de la Wehrmacht et plusieurs centaines de soldats russes qui passèrent à l’attaque. Les maquisards tinrent bon jusqu’à 10 heures, au moment où l’ordre de repli arriva enfin. La manœuvre pour sortir de la forêt était extrêmement difficile, d’autant que de nombreux jeunes maquisards ne connaissaient pas les issues.
Quelques maquisards plus expérimentés parvinrent à rompre l’encerclement et à se replier en direction d’Ampilly-le-Sec. Lors de la sortie de la forêt, plusieurs d’entre eux furent tués au combat et d’autres faits prisonniers. Pour ces derniers c’était le début du calvaire. Deux groupes furent emmenés, l’un à Saint Germain le Rocheux et l’autre à Essarois, pour y être interrogés. Ils furent fusillés le lendemain après d’abominables tortures.
L’attaque de la forêt de Châtillon coûta la vie à 37 hommes.
Un monument commémoratif de la Résistance connu sous le nom de "Monument de la forêt" a été érigé au centre de la forêt sur la commune de Villiers-le-Duc et reprend les noms de ces 37 maquisards. La forêt de Châtillon qui couvre 9000 hectares est devenue un véritable lieu de mémoire jalonné par les nombreux monuments collectifs ou individuels qui rappellent cette journée sanglante.

Liste des victimes par lieux :

Aisey-sur-Seine :
NOIROT Roger, André

Ampilly-le-Sec :
CHARTIER Guy, Robert
GAUTHIER Robert, Henri
JUILLET Roger, Victor

Belan-sur-Ource :
BÉE Louis, Gidio, Lucien
DENIZIOT Émile, Albert
PETIT Raymond, Henri

Essarois :
DÉCHAND Albert, Paul, Julien
DROUHIN Philippe, Louis
JAUBERT René, Marcel
OLLIER Gaston, Aimé, Joseph
ROBERT Hyacinthe Joseph Paul Romuald

Maisey-le-Duc :
TABERNERO GARCIA Manuel

Saint-Germain-le-Rocheux :
CARTHALADE Pierre, Joseph
GALLIMARDET Henri, René
GOMEZ Jean
LEMONNIER Jacques, Louis, Joseph
PARPETTE Henri, Roger, Louis

Villiers-le-Duc :
BORTOLUZZI Antoine
BREDELLE René, Maurice
CHEVOLOT Marcel, André
EBERHART Marcel, Georges
FOURNIER Jacques, Marcel
GALLONI Léone
HERVIEUX Jean, Charles, Louis
LAMY Henri
MAGNEZ Alfred, Julien, Lucien
MARS Marcel
MATHIEU Joachim, Charles, Victor
MILLEVILLE Gilbert, Raphaël, Émile
OSAER Roger, Pamphile
PAROTY Marcel
PETIT Marcel, Auguste
RAMOUSSIN Albert, Désiré
RENAUD Georges, Félicien
TESSON Albert, Jean, Edmond
VERMENOT Louis, Auguste

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241576, notice Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or) bataille de la Forêt 10 juin 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 17 juillet 2021, dernière modification le 17 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Monument de la Forêt à Villiers-le-Duc photo Jean-Louis Ponnavoy
Monument de la Forêt à Villiers-le-Duc photo Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Comité du Souvenir du monument de la forêt de Châtillon 10 juin 1944 Cérémonie commémorative de la bataille du Châtillonnais., 12 juin 2014.— Pascaline Kromicheff Certains n’avaient jamais senti l’odeur de la poudre.— Wikipédia Forêt de Châtillon-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément