MIEL Eugène, Paul, Léon [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Né le 31 octobre 1855 à Creil (Oise) ; mort le 24 avril 1923 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ; ouvrier céramiste, mouleur ; anarchiste de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne).

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Le 3 août 1889, Eugène Miel se mariait à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) avec Marie Aimé.
Militant anarchiste de la banlieue, Eugène Miel, marié et père d’une fille, fut fiché pour la première fois en mars 1894 alors qu’il habitait Choisy-le-Roi (Seine).
Il travaillait comme ouvrier céramiste et estampeur chez Brault. Selon la police il avait été amené à l’anarchisme par l’ancien blanquiste Filmotte lui aussi ouvrier céramiste.
La Sûreté signalait que de nombreux anarchistes étaient présents dans cette entreprise.
Le sous-sol du pavillon de Miel servait de salle de réunion pour le groupe anarchiste puis le Cercle philosophique avec parmi les intervenants Paulet (fondateur du groupe), Auguste Vaillant.
Il fut perquisitionné le 2 mars 1894, il habitait rue Pierre Bigle à Thiais. Il était arrêté pour association de malfaiteurs et cessa semble-t-il ses activités.
Le 8 novembre 1894, il demeurait ruelle Pierre Bigle à Thiais. Il ne sortait que quelques heures le dimanche avec sa femme et sa fille Aimée, Céline, il n’allait jamais à Paris.
Il figurait sur l’état récapitulatif des anarchistes au 31 décembre 1894. Sur l’état récapitulatif du 31 décembre 1896, il habitait 1 rue Colas à Boulogne-Billancourt, il était prénommé Eugène, Colas. Il était également sur l’état de 1901.
Son dossier à la Préfecture de police portait le n°329.089.
À la fin de sa vie, il demeurait 14 rue Rieux à Boulogne-Billancourt.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241596, notice MIEL Eugène, Paul, Léon [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 17 juillet 2021, dernière modification le 17 juillet 2021.

Par Dominique Petit

Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York
Fiche photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

SOURCES :
Les anarchistes à Paris et en banlieue (1880-1914). Représentation et sociologie, par Olivier Delous Mémoire de Maîtrise, Paris I, 1996, p. 35 — Archives de la Préfecture de police Ba 78, 1499, 1500, 1504 — Le Mot d’ordre 5 mars 1894 — Notice Miel Eugène, Paul, Léon du Dictionnaire des militants anarchistesLes anarchistes contre la république de Vivien Bouhey. Annexe 56 : les anarchistes de la Seine — Archives départementales du Val-de-Marne. État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément