Saint-Germain-lès-Arlay (Jura) Moulin du Tortelet 25 août 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy

Dans la nuit du 24 au 25 août un combat autour du moulin du Tortelet fit cinq victimes dont trois civils.

Dans la nuit du 24 au 25 août 1944, un violent combat eut lieu entre les FFI du groupe Dubois et une section de SS autour du moulin. Paul Rousselot fut fait prisonnier avec les propriétaires du moulin, Monsieur et Madame Pont. Il a été fusillé par l’ennemi le 26 août 1944 à une heure du matin au lieu-dit "Moulin de Tortelet", à Saint-Germain-lès-Arlay (Jura). Le moulin fut incendié
Dans la nuit du 24 au 25 août 1944, les maquisards passèrent à l’attaque pour libérer Lons-le-Saunier (Jura). Les Allemands se replièrent en direction de Poligny mais le groupe Dubois et un détachement du district de Bletterans accrochèrent un peloton S.S. au moulin de Tortelet. Un violent combat eut lieu. Il y eut 29 tués et 11 prisonniers du côté allemand. Les résistants eurent 11 blessés et deux tués.
Le moulin de Tortelet fut incendié lors de cette attaque et ses propriétaires Jean-Marie Pont et sa femme furent fusillés ainsi qu’un cheminot Paul Rousselot qui venait sans doute les aider et fut abattu avec eux.

Les victimes :

DUPUIS André, Marcel
DURAND, Émile, Henri, André
GUICHARD Marie, Léonie, Angélique, épouse PONT
PONT Jean-Marie
ROUSSELOT Paul, Jean, Baptiste

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241636, notice Saint-Germain-lès-Arlay (Jura) Moulin du Tortelet 25 août 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 juillet 2021, dernière modification le 20 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Le Progrès édition Jura Sud du 26 août 2015 Bataille de Tortelet : un hommage a été rendu à Émile Durand.— Divers articles commémoratifs.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément