LATAT Raymond, Joseph [Pseudonyme dans la Résistance : Armand]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 4 mars 1923 à Tullins (Isère), mortellement blessé le 23 août 1944 à Bourgoin (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère) et mort à la Tour-du-Pin (Isère) ; cultivateur ; résistant FTPF, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Raymond, Joseph Latat était le fils de Louis et de Marie-Louise Rognin-Picard, son épouse, cultivateurs domiciliés à Fures, commune de Tullins (Isère).
À sa naissance, ses parents étaient ouvriers papetiers et habitaient le quartier de la Contamine à Tullins.
Célibataire, il était cultivateur sur l’exploitation de ses parents.
Raymond Latat s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du 4ème Bataillon de FTPF de l’Isère.
Rallié au secteur 7 de l’AS-Isère, il participa le 23 août 1944 aux combats pour la libération de Bourgoin et de Jallieu (aujourd’hui Bourgoin-Jallieu, Isère) où il fut mortellement blessé.
Transporté à l’hôpital de La-Tour-du-Pin (Isère), il y décéda le même jour à 16h30.
Raymond Latat obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts de Tullins.


Notice provisoire


Voir : Bourgoin et Jallieu

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241673, notice LATAT Raymond, Joseph [Pseudonyme dans la Résistance : Armand] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 2 août 2021, dernière modification le 3 août 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 19 P 38/21 ; GR 16 P 340962 (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 67329 (nc). — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable