Sonthonnax-la-Montagne (Ain) Massacre de la ferme de Vernon 15 avril 1944

Par Jean-Louis Ponnavoy, Benoit Prieur

Au cours de l’offensive de printemps dans le Haut-Jura les nazis massacrèrent six personnes d’une même famille à la ferme de Vernon à Sonthonnax-la-Montagne le 15 avril 1944. Trois résistants furent également tués ce jour-là.

La famille Jouvray, une famille paysanne, habitait la ferme de Vernon, à Sonthonnax-la-Montagne. le 15 avril 1944, elle préparait les noces de Georges qui allait épouser sa fiancée, Marguerite Joyard, quelques jours plus tard. Ses parents, son frère, sa cousine Marcelle Rosset, âgée de 13 ans et sa tante, Céline Rosset étaient réunis autour des deux fiancés.
Selon le témoignage de Gabriel Reybard « Victor Jouvray avait deux bœufs blancs, des Charolais. Au début de l’après-midi, il était venu labourer une terre de mon père, Raymond Reybard. Quand on a vu arriver les Allemands, un car, deux camions, une grosse voiture, près du moulin, et quand on a vu les soldats monter le chemin de Vernon, ma mère m’a dit d’aller prévenir M. Jouvray. Il a vite dételé ses bœufs et il est parti rapidement en aiguillonnant les bêtes pour aller plus vite. »
Les Allemands, cherchaient sans doute un des camps du maquis, Chougeat ou Granges, ou la ferme de Revers sur les hauteurs de la montagne. Ils fouillèrent la ferme de Vernon en passant puis partirent sans incident. À ce moment des coups de feu furent dans les bois, sur les hauteurs. Un Allemand aurait été tué. Quelques instants plus tard, Vernon fut encerclé, les Allemands pensant peut-être qu’il existait un lien entre la ferme et le Maquis. Les membres de la famille furent massacrés un à un et un incendie se déclara. Il n’y eut qu’un rescapé, Georges Jouvray. Sa fiancée Marguerite Joyard n’avait été que blessée. Il essaya de s’échapper avec elle mais elle fut tuée et lui-même fut blessé d’une balle au-dessus du genou. Il fut soigné par la famille Benoît.
Le corps de Roger Balland, un restaurateur qui ravitaillait le maquis fut retrouvé le 17 mars près de la ferme de Revers en compagnie du corps d’un inconnu. Un autre résistant Athanase Mourteaux fut tué le 15 avril à 18 heures au lieu-dit "À la Molière". Est-ce lui qui aurait tiré sur les Allemands ? Les fermes de Vernon et Revers furent incendiées.

Liste des victimes :

BAILLAND Roger, Charles, Joseph, Julien
Inconnu
JOUVRAY Marie, Esther née GOUILLOUX
JOUVRAY Paul, Eugène
JOUVRAY Victor
JOYARD Marguerite, Augustine
MOURTEAUX Athanase, Albert
ROSSET Céline née JOUVRAY
ROSSET Marcelle, Marie, Henriette

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241687, notice Sonthonnax-la-Montagne (Ain) Massacre de la ferme de Vernon 15 avril 1944 par Jean-Louis Ponnavoy, Benoit Prieur, version mise en ligne le 23 juillet 2021, dernière modification le 24 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy, Benoit Prieur

SOURCES : Journal Le Progrès du 10 avril 2016, Le 15 avril 1944, la tragédie de Vernon faisait six victimes.— Mairie de Sonthonnax-la-Montagne Rando du maquis.— Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 102.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément