FERRÉ GÓMEZ Anibal [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 4 juin 1915 à Valros (Hérault), mort le 29 août 1979 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; anarcho-syndicaliste de Marseille.

Son père se nommait Arnaldo et sa mère Maria Gómez.

Anibal Ferré participa juste après la guerre à la fondation de la CNT-F. Il était nommé, en 1954, secrétaire du bureau de l’union locale de la CNT-F dont les autres membre étaient Sanchez (trésorier), J. Casanova (secrétaire de l’union régionale) (s’agit-il de Casanova ?), Dominiconi (secrétaire adjoint de l’UR) et Maguy Lafore (trésorière de l’UR).
Il était au début des années 1960 le secrétaire de l’union régionale des Bouches-du-Rhône de la CNT espagnole en exil et le secrétaire de l’union locale de Marseille de la CNT française.
Lors du XII congrès de l’Association Internationale des Travailleurs (AIT), tenu à Puteaux en 1963, il fut élu secrétaire générale de cette internationale, poste qu’il occupa jusqu’en 1970.

Anibal Ferré était marié à Palmyre Campuzano et le père de 4 enfants (Georges, Blanche, Violette et Élisée)
Il était atteint depuis une année d’un cancer, et il décéda le 29 août 1979 à son domicile de Marseille et fut enterré au cimetière Saint-Pierre de cette ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241832, notice FERRÉ GÓMEZ Anibal [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 30 juillet 2021, dernière modification le 30 juillet 2021.

Par Rolf Dupuy

SOURCES : Combat Syndicaliste, année 1954. — Espoir, Toulouse, 23 septembre & 16 décembre 1979.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable