ESCOFFIER Jules, Régis

Par René Crozet

Né le 11 juin 1908 à La Ricamarie (Loire), mort le 22 octobre 1967 à Saint-Étienne (Loire) ; instituteur ; militant mutualiste de la Loire.

Son père bourrelier-sellier devenu commerçant en chaussures mourut dans les combats de la Première Guerre mondiale. Jules Escoffier, pupille de la Nation, après l’obtention du brevet élémentaire, entra dans l’enseignement comme instituteur suppléant. Il se maria en avril 1938 à Saint-Étienne, avec une secrétaire dont il n’eut pas d’enfant.

Escoffier se consacra aux oeuvres mutualistes dès 1927, dans le cadre d’une des anciennes mutuelles de l’Enseignement. Participant à la création de la section de la Loire de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN) en 1947, il en fut le directeur de 1947 à 1967. Il fut élu en 1947 et jusqu’à sa mort administrateur national de la MGEN et participa aux commissions de surveillance et des statuts. Il fut en outre élu le 24 avril 1947 et jusqu’à son décès au conseil d’administration de la Caisse primaire d’assurance maladie de la Loire.

Jules Escoffier, sensible au sort des orphelins, s’attacha à l’orphelinat de l’enseignement primaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24190, notice ESCOFFIER Jules, Régis par René Crozet, version mise en ligne le 7 janvier 2009, dernière modification le 7 janvier 2009.

Par René Crozet

SOURCES : Documentation MGEN. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément