VALENTIN Marcel, Camille, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 30 octobre 1921 à Archettes (Vosges), mort en action le 9 septembre 1944 à Xamontarupt (Vosges) ; ouvrier de scierie ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Marcel, Camille, Joseph Valentin était le fils de Camille, Constant, employé des chemins de fer, et de Léa, Lucie Leraudel, son épouse, tisserande.
En 1936, Marcel Valentin habitait avec sa mère, veuve, à Archettes (Vosges), et exerçait le métier d’ouvrier de scierie.
Il entra dans la Résistance au maquis du Haut du Bois, relevant du 2ème Groupement ORA, OCM, CDLR des Vosges.
Ses services sont homologués à partir du 15 mai 1944.
Il fut tué à l’ennemi lors de l’attaque du maquis par les Allemands le 9 septembre 1944 au Haut-du-Bois, à Xamontarupt (Vosges).
Il obtint la mention « Mort pour la France » apposée sur l’acte de décès et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Archettes.
Son nom figure sur le monument aux morts et la plaque commémorative FFI, à Archettes et sur la stèle commémorative, à Xamontarupt (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241969, notice VALENTIN Marcel, Camille, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 août 2021, dernière modification le 23 août 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossiers AVCC Caen AC 21 P 170360 et SHD Vincennes GR 16 P 582725 (nc) ; GR 19 P 88/3 p. 32. — Arch. Dép. Vosges, Recensement 1936 Archettes 6M556-105891 — Wikipédia Maquis du Haut-du-Bois.— Mémoire des hommes.— Mémorial GenWeb. — Geneanet— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément