ANTOINE Édouard, Léon, Alphonse

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 décembre 1899 à Damas-et-Bettegney (Vosges) , exécuté sommairement le 9 septembre 1944 à Jarménil (Vosges) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Édouard Antoine était le fils de Marie Ernest Camille et de Marie Grandvallet. Il se maria le 12 juin 1920 à Chavelot (Vosges) avec Renée Fournier. Il était le frère d’André Antoine
Il entra dans la Résistance au maquis d’Éloyes (Vosges) à compter du 1er août 1944. Il fut capturé et fusillé par les Allemands le 9 septembre 1944 à Jarménil (Vosges) en compagnie de son frère.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts et les plaques commémoratives 1939-1945 de l’église de Saint-Laurent, à Épinal (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242076, notice ANTOINE Édouard, Léon, Alphonse par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 10 août 2021, dernière modification le 9 septembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossier SHD Vincennes GR 16 P 14806 (nc).— Mémoire des Hommes GR 19 P 88/3.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément