VAUTHIER Euphémie [Marie, Félicia, Euphémie], épouse GARCIN

Née le 3 mai 1829 à Montignac (Dordogne), morte le 4 décembre 1900 à Antony (Seine, Hauts-de-Seine) ; enseignante, journaliste, écrivain.

La Fronde, 6 décembre 1900.

Fille de Pierre Vauthier, "inventeur de l’hydraulique de rivière", sœur de Louis Léger Vauthier, Marie Félicia Euphémie Vauthier n’alla pas à l’école mais fut éduquée à la maison. À treize ans, elle écrivait des historiettes que publiait le journal local sous la signature XXX. Titulaire du brevet d’enseigner, elle fut longtemps institutrice. Avec l’aide de sa famille, elle ouvrit une institution de jeunes filles à Paris qui s’appuyait sur des idées pédagogiques sociales et féministes. Elle contacta Alphonse de Lamartine qui l’encouragea à écrire et préfaça son premier roman, Léonie. Trois autres suivirent rapidement.
Elle était l’épouse de l’écrivain et journaliste Eugène André Garcin (1830-1909) qu’elle suivit à Toulouse (Haute-Garonne) où il prenait la direction d’un journal. Tout en continuant à publier des romans, elle fut une journaliste politique aux idées avancées.
Elle prit la défense des victimes de la Commune de Paris. Elle fut également poursuivie pour un article inséré dans le journal L’Émancipation de Toulouse sur l’exécution en 1871 de Louis Rossel. Traduite en cours d’assises, elle fut acquittée et bénéficia du soutien de Victor Hugo* qui lui rendit hommage dans un article.
En 1881, elle fut nommée professeure d’histoire à l’École supérieure des jeunes filles de la Ville de Paris. Elle continua à écrire des ouvrages sur l’instruction des filles, ainsi que des romans inspirés de ce thème. Euphémie Vauthier était également une femme engagée politiquement.
Eprouvé par la mort de son fils à 22 ans, épuisée, elle se retira à Antony où elle mourut à 71 ans.
Marie-Louise Néron lui rendit un vibrant hommage dans le journal féministe La Fronde du 6 décembre 1900.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242142, notice VAUTHIER Euphémie [Marie, Félicia, Euphémie], épouse GARCIN, version mise en ligne le 15 août 2021, dernière modification le 15 août 2021.
La Fronde, 6 décembre 1900.

SOURCE : Mail de Guy Krispin, 15 août 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément