BERGER Patrice, André

Par Benoît Prieur

Né le 18 janvier 1951 dans le VIIe arrondissement de Lyon (Rhône), mort le 16 août 2021 dans le XIe arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône) ; sociologue ; documentaliste au CNRS ; militant PSU ; homme de radio impliqué dans la radio associative lyonnaise dès ses débuts ; président de Radio pluriel de 1985 à 2011 ; cofondateur de Radio d’ici dont il fut le président ; conseiller municipal de Mions (Rhône) de 1983 à 1988.

Patrice Berger le 9 février 2020 en direct sur Radio pluriel depuis le Mondial des Métiers.

Patrice Berger naquit de Robert Berger (1914-1993) et de Marie-Paule Morat (1929-1977). Il eut deux sœurs, Martine (née en 1952), Pascale (née en 1959) et un frère Philippe (1954-2011).
Il intégra le PSU lyonnais dès la fin des années 1960, étant le seul lycéen et le plus jeune du groupe. En 1980, Patrice Berger était alors doctorant en sociologie, vivant à Mions (Rhône) dans une communauté. Président du foyer des jeunes de la ville, il lança Radio Clown, à Mions, avec de très petits moyens. Cette radio fusionna rapidement avec Radio Rhône-Alpes, également basée à Mions. Cette fusion fut renommée Radio Grain de Sel en 1981. La loi n°81-994 du 9 novembre 1981 puis la recommandation de la Haute Autorité pour les fusions entre radios (dans les grandes villes françaises) pour l’obtention des fréquences, poussèrent Radio Grain de Sel et Radio pluriel à se rapprocher pour obtenir une fréquence commune. Radio pluriel avait été créée dès 1981 (sous le nom Radio plurielle) par Régine Roméas, Réjane Ariagno-Baroche et Jean-François Cullafroz, aidés par d’autres personnes issues du PSU, dans lequel on retrouvait Victor Frémaux, à l’origine quelques années avant de la création de Radio Canut.

Patrice Berger soutint sa thèse La Réaction sociale aux mauvais traitements exercés contre des enfants dans le cadre de leur famille en 1982, réalisée sous la direction de Philippe Lucas. L’année suivante, Il fut élu conseiller municipal de Mions (Rhône) sur une liste de gauche, et commença à animer régulièrement des émissions sur Radio pluriel. Il intégra le CNRS au milieu des années 1980 qui fut son employeur jusqu’à sa retraite. Il y officia notamment en tant que documentaliste à partir de 1998 (Institut des Sciences Cognitives à Bron).

Il devint président de Radio pluriel en 1985 et le resta jusqu’à 2011.
Dans les années 1990, Patrice Berger fut sollicité par Bernard Bolze (le fondateur de l’Observatoire international des prisons) pour obtenir un complément d’emploi à Louis Perego, déjà embauché par les Éditions de l’Atelier, dans le cadre d’une libération conditionnelle sous réserve d’un emploi à l’extérieur. Louis Perego intégra alors Radio pluriel. En 1995 ils découvrirent la région du Pilat et Saint-Julien-Molin-Molette (Loire). L’idée d’implanter une radio fit son chemin et devint effective en 1996 avec la cofondation par Louis Perego, Patrice Berger et Gilles Roman de Radio Piraillons, qui devint par la suite Radio d’ici. Patrice Berger fut président de cette radio à partir de 2000 et l’était toujours en 2021 lors de son décès.
Très impliqué dans le mouvement des radios associatives, il militait au sein du Syndicat National des Radios Libres (SNRL). Il était par ailleurs secrétaire de Aura FM (fédération des radios associatives en Auvergne Rhône-Alpes) depuis 2007.

Il se maria le 29 novembre 1975 avec Monique Monteil (née en 1951). Ils eurent une fille, Juliette (née en 1976). Patrice Berger avait quatre petits-enfants. Par la suite il forma un couple avec Joël Jacquet (1948-1996), mort du Sida. Il habitait sur les pentes de La Croix-Rousse (Lyon Ier arrondissement), au 15-17 rue du Bon Pasteur, depuis 1986. Lui-même séropositif, Il fut régulièrement impliqué dans des actions de lutte contre le VIH et le Sida à Lyon, notamment avec le Centre Gay et Lesbien. Il favorisa également la création de l’émission Pluriel Gay aux débuts des années 2010, affrontant certaines résistances internes, et plus généralement d’émissions à thématique LGBT à l’antenne de Radio pluriel. Il vivait depuis 2013 avec son compagnon Jean-Pierre Breda. Depuis une dizaine d’années il animait l’émission Vivre Ensemble diffusée à l’antenne de Radio pluriel, qu’il produisait avec Jean-Philippe Bonan, Catherine Imhoff, Jean-Luc Saber et Jean-Pierre Breda.

Patrice Berger décéda le 16 août 2021 à Marseille (Bouches-du-Rhône) où il était en vacances. Ses funérailles se déroulèrent le 24 août 2021 au crématorium du Grand Lyon à Bron (Métropole de Lyon). Ses cendres furent placées dans le caveau de la famille Berger dans le Nouveau Cimetière de La Croix-Rousse (Lyon IVe arrondissement). Le 16 décembre 2021, pour les quatre mois de son décès, une plaque commémorative est apposée au 15-17 rue du Bon Pasteur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242205, notice BERGER Patrice, André par Benoît Prieur, version mise en ligne le 5 septembre 2021, dernière modification le 26 juin 2022.

Par Benoît Prieur

Patrice Berger le 9 février 2020 en direct sur Radio pluriel depuis le Mondial des Métiers.
Patrice Berger chez lui, rue du Bon Pasteur, le 2 août 2020.

ŒUVRES : La Réaction sociale aux mauvais traitements exercés contre des enfants dans le cadre de leurs familles (thèse), 1982. — Le Rôle des représentations savantes et populaires de la tuberculose dans la mise en place des institutions de 1880 à 1939, 1983. — Évolution des consommations d’alcool et de tabac : étude des attitudes et comportements dans un échantillon de jeunes hommes interviewés au centre de sélection des armées, 1985.

SOURCES : « Patrice Berger, figure de la radio associative lyonnaise, s’est éteint », Le Progrès, 17 août 2021. — Gérald Bouchon, « Radio : Patrice Berger était un “gourmand de vie”, “le sage du village”… », Lyon Demain, 18 août 2021. — Tom Baraffe, « Patrice Berger, la radio lyonnaise associatif, perd un de ses pairs », Lyon Bondy Blog, 17 août 2021, lien. — Benoît Prieur, « Quarante ans de radios associatives à Lyon. Témoignages de Patrice Berger », carnet de recherche Radiography, GRER (groupe de recherches et d’études sur la radio), 25 février 2021, lien. — Multiples échanges (prises de notes) avec Patrice Berger de 2019 à 2021. — Échange écrit avec Gérald Russo (Pluriel Gay) en août 2021. — Échange avec Jean-Jacques Dehan (PSU) le 24 août 2021. — Échange avec Juliette Berger le 19 décembre 2021. — Fichier des personnes décédées. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément